© 2016 - Service de Chirurgie de la face, du cou et O.R.L. René Dubos - Pontoise

CARACTERISTIQUES GENERALES DES CANCERS VADS

QUEL ROLE PHYSIOLOGIQUE DES VOIES AERIENNES DIGESTIVES SUPERIEURES (VADS) ?

Les VADS assurent des fonctions très importantes : déglutition, respiration, phonation, mastication, secrétions salivaires, olfaction, gustation. Le développement de la tumeur ainsi que les traitements vont retentir sur ces fonctions en les altérant souvent toutes ensemble. Leur maintien, leur rétablissement ou encore la rééducation des fonctions absentes constituent une préoccupation majeure du thérapeute.

Les VADS comprennent : le larynx, l’hypopharynx, la cavité buccale, l’oropharynx. Le cavum et les sinus également mais ont une épidémiologie qui leur sont propres (de ce fait ne seront pas abordés ici).

COMMENT LES CANCERS SONT-ILS IDENTIFIES ?

 

Ce sont des tumeurs qui sont accessibles lors de l’examen clinique ou à l’aide d’un nasofibroscope, fait en consultation par votre chirurgien face et cou /ORL.

Cette région est faite d’un ensemble de cavités et de conduits aériens ce qui les rend accessibles à un examen direct ou à l’aide d’endoscopes. Tous ces organes sont vascularisés par les branches de la carotide externe et ont un drainage lymphatique identique. En somme, ce sont des tumeurs qui peuvent donner des ganglions dans le cou et qui en constituent un des principaux mode de découverte.

QUELLE EST LA NATURE DE CES CANCERS ?

La grande majorité des cancers développés aux dépens des muqueuses des VADS sont des carcinomes malpighiens (CM). Ils se développent au niveau des muqueuses (carcinomes épidermoïdes) de la cavité buccale, l’oropharynx, l’hypopharynx et le larynx

 

Pour ce qui est du cavum et des sinus il se développe au niveau de certaines muqueuses des cavités nasales et sinusiennes.

 

Les adénocarcinomes (moins de 3 % des Cancers des VADS) se développent au niveau de formations glandulaires (glandes salivaires accessoires, sinus).

Moins fréquemment, on retrouve des lymphomes malins non Hodgkiniens (LMNH) par l’existence de formations lymphoïde situées au niveau de la sphère ORL.

 

QUELS SONT LES PRINCIPAUX FACTEURS CAUSAUX COMMUNS ?
.

  • Tabac : carcinogène direct pour tous les carcinomes épidermoïdes de la cavité buccale et des VADS.

  • Alcool : cocarcinogène associé au tabac

  • Association alcool-tabac : synergie, multiplication des facteurs de risque