© 2016 - Service de Chirurgie de la face, du cou et O.R.L. René Dubos - Pontoise

PATHOLOGIES DES SINUS : LES SINUSITES

Les sinusites chroniques sont pour la plupart marquées par la présence d’un fond pathologique (céphalée, obstruction nasale, anosmie, cacosmie, rhinorrhée antérieure et postérieure). Elles sont entrecoupées d’épisodes de phase d’exacerbation : la sinusite aiguë. ​Elles peuvent être unilatérales ou bilatérales.

Classement du service dans le Palmarès des hôpitaux et des cliniques 2015 du Point

Classement du service dans le Palmarès des hôpitaux et des cliniques 2016 du point

 
SINUSITE CHRONIQUE UNILATERALE

QUELLES EN SONT LES CAUSES ?

  • Causes anatomiques

  • Déviation de cloison nasale par syndrome de confinement

  • Concha bullosa (air dans le cornet moyen)

  • Causes tumorales

  • Bénin : polype de killian, fibrome naso-pharyngien

  • Malin : adénocarcinome, carcinome épidermoïde, tumeur de la fente olfactive esthésioneuroblastome

  • Pâte dentaire avec greffe aspergillaire (cacosmie +++)

  • Dent incluse

  • Cause infectieuse

  • Foyer infectieux dentaire chronique (kyste apico-dentaire ou granulome)

 

QUELS SONT LES EXAMENS COMPLÉMENTAIRES ?

Un scanner permettra d’identifier la cause de cette sinusite unilatérale. En cas de tumeur le bilan sera complété par une IRM avec injection. Le bilan d’imagerie ne se fera pas en urgence mais à distance d’un épisode aigue

QUELS SONT LES TRAITEMENTS ​?

Traitement de l’épisode aigue :

  • Antibiothérapie par amoxicilline-ac.clavulanique

  • Corticothérapie par voie orale 1mg/Kg/j

  • Corticoïde locaux avec vasoconstricteur

  • Lavage des fosses nasales au sérum physiologique

Traitement de l’épisode chronique : traitement chirurgical de la cause

LA SINUSITE LA PLUS FRÉQUENTE : LA BALLE FONGIQUE OU TRUFFE ASPERGILAIRE

L’origine fait suite à des soins dentaires avec présence iatrogène de pâte dentaire au sein du sinus maxillaire. Par la suite greffe aspergillaire qui sera responsable d’une sinusite chronique unilatérale avec notamment une cacosmie.

 

Le scanner visualisera une opacité du sinus maxillaire avec une hyperdensité métallique hétérogène en son centre confirmant le diagnostic de balle fongique. C’est l’anapathologie de la pièce qui apportera le diagnostic d’aspergillus.

Scanner en coupe coronale montrant un granulome de la 26 à gauche qui est en rapport étroit avec le sinus maxillaire gauche

 

A gauche : scanner en coupe axiale montrant une opacité du sinus maxillaire gauche en faveur d'une balle fongique aspergillaire. A droite : même scanner mais en coupe fronatale 

SINUSITE CHRONIQUE BILATERALE
 

QUELLES EN SONT LES CAUSES ?

  • Cause génétique : dyskinésie ciliare primitive

  • Cause inflammatoires : vascularites de Churgh et Strauss, Wegner

  • Maladie de système : sarcoïdose

  • Hémopathie : lymphome T

LA SINUSITE CHRONIQUE BILATERALE  LA PLUS FREQUENTE : POLYPOSE NASOSINUSIENNE

 

C'est une maladie inflammatoire chronique de la muqueuse des sinus et de la fosse nasale. Elle est irréversible, plus ou moins invalidante et reste incurable (asthme du nez).

On recherchera toujours un asthme associé et une mucoviscidose chez l'enfant. 

 

Le diagnostic est clinique et endoscopique (polypes, obstruction nasale et anosmie)

 

L'atteinte muqueuse est bilatérale, chronique et variable dans le temps

Le traitement médical et chirurgical est à visée fonctionnel (le but étant de soulager le patient) :

- corticoïdes par voie locale,

- ouverture des sinus pour permettre contact avec les corticoïdes(ne permet pas l’exérèse définitive de ces derniers)

 

A gauche image endoscopique d’une polypose naso-sinusienne d’une fosse nasale gauche (la flèche montrant le polype). A droite TDM en coupe axiale montrant une pansinusite

 
MEATOTOMIE MOYENNE 

  • Quel en est le principe ? Pour quel patient cette chirurgie s'adresse t'elle ?

Il s'agit d'un procédé chirurgicale consistant à ouvrir le sinus maxillaire en agrandissant son orifice naturelle (méat moyen). Cette technique ne laisse aucune cicatrice puisqu'elle se fait en passant à l'intérieur du nez (voie endonasale).

La muqueuse sinusienne draine naturellement ses sécrétions vers ce méat, en cas d'obstruction. C'est donc à ce niveau qu'il faut agir pour permettre de potentialiser ce drainage naturel, à l'instar de la technique de Caldwel Luc consistant à ouvrant le sinus en ouvrant la gencive supérieur (dans ce cas présent, le problème n'est pas résolu car le sinus n'est pas naturellement drainé).

Elle s'adresse au patient souffrant de sinusite maxillaire chronique unilatérale, la balle fongique entre autre.

  • Comment se déroule l'intervention ?

L'intervention s'effectue sous anesthésie générale et en ambulatoire (sortie le soir même). notre service n'a pas recours à la pose de mèche car gênant pour le patient (sauf si le chirurgien en estime la nécessité en cas de saignement trop abondant). Une septoplastie peut être réalisée dans le même temps et dans ce cas la pose d'attelle en plastique est nécessaire (pour 7-10 jours retirées en consultation).

  • Que se passe -t'il après l'intervention ?

Une consultation de contrôle est prévue 7-10 jours après l'intervention. Un lavage des fosses nasales avec corticoïdes locaux est prévu pour une durée minimale de 15 jours. Un arrêt de travail de cette même période est nécessaire car un repos s'impose devant le risque de saignement post-opératoire (en cas d'activité risque de montée tensionnelle favorisant le saignement). Il est important de ne pas voyager dans les 3 semaines suivant l'intervention.

Vous trouverez en cliquant ici la fiche informative de notre société savante concernant cette chirurgie.

SEPTOPLASTIE 

  • Quel en est le principe ? pour quel patient cette chirurgie s'adresse t'elle ?

Il s'agit d'un procédé chirurgical consistant à corriger une déviation de la cloison nasale. Cette cloison déviée peut pertuber le flux nasal et provoquer des obstructions nasales unilatérales voire des sinusites chroniques unilatérales par syndrome de confinement. Cette déviation peut être congénitale ou bien acquise (suite à un traumatisme).

  • Comment se déroule l'intervention ?

L'intervention s'effectue sous anesthésie générale et en ambulatoire (sortie le soir même). Il n'y a pas de cicatrice car le geste s'effectue uniquement en passant par le nez (voie endonasale). Cette technique se fait à l'aide d'un optique permettant un geste précis limitant le risque de perforation septale. Cette chirurgie peut s'associer à une correction des os propre du nez et donc une rhinoseptoplastie. Dans ces cas il s'agit d'un geste esthétique mais qui peut être pris en charge par la sécurité sociale via une demande d'entente préalable. 

Des attelles en plastique sont placées en fin d'intervention afin de guider la cicatrisation à l'intérieur de votre nez. La présence des attelles peuvent engendrer une situation d'inconfort pendant la durée post-opératoire mais pouvant être correctement paliée par des antalgiques.

  • Que se passe -t'il après l'intervention ?

Une consultation de contrôle est prévue 7-10 jours après l'intervention, une ablation des attelles s'effectuera lors de cette dernière. Un lavage des fosses nasales avec corticoïdes locaux est prévu pour une durée minimale de 15 jours. Un arrêt de travail de cette même période est nécessaire car un repos s'impose devant le risque de saignement post-opératoire (en cas d'activité risque de montée tensionnelle favorisant le saignement). Il est important de ne pas voyager dans les 3 semaines suivant l'intervention.

Vous trouverez en cliquant ici la fiche informative de notre société savante concernant cette chirurgie.

ETHMOIDECTOMIE 

  • Quel en est le principe ? pour quel patient cette chirurgie s'adresse t'elle ?

Il s'agit d'un procédé chirurgical consistant à ouvrir le sinus ethmoïdal en longeant toute la base du crâne d'arrière en avant.  L'ouverture de ces sinus est particulièrement indiquée en cas de sinusite chronique unilatérale (tumeur bénigne, défaut de drainage, tumeur) ou bilatérale (polypose nasosinusienne).

  • Comment se déroule l'intervention ?

L'intervention s'effectue sous anesthésie générale et en ambulatoire (sortie le soir même). notre service n'a pas recours à la pose de mèche car gênant pour le patient (sauf si le chirurgien en estime la nécessité en cas de saignement trop abondant. Une septoplastie peut être réalisée dans le même temps et dans ce cas la pose d'attelle en plastique est nécessaire (pour 7-10 jours retirées en consultation).

  • Que se passe -t'il après l'intervention ?

Une consultation de contrôle est prévue 7-10 jours après l'intervention, une ablation des attelles s'effectuera lors de cette dernière si un geste sur la cloison nasale a été réalisé. Un lavage des fosses nasales avec corticoïdes locaux est prévu pour une durée minimale de 15 jours. Un arrêt de travail de cette même période est nécessaire car un repos s'impose devant le risque de saignement post-opératoire (en cas d'activité risque de montée tensionnelle favorisant le saignement). Il est important de ne pas voyager dans les 3 semaines suivant l'intervention.

Vous trouverez en cliquant ici la fiche informative de notre société savante concernant cette chirurgie.

CHIRURGIE DU SINUS FRONTAL

  • Quel en est le principe ? pour quel patient cette chirurgie s'adresse t'elle ?

Il s'agit d'un procédé chirurgical consistant à ouvrir le sinus frontal .  L'ouverture de ce sinus est particulièrement indiquée en cas de sinusite chronique unilatérale frontale (tumeur bénigne, défaut de drainage, tumeur, post-traumatique) ou bilatérale (polypose nasosinusienne).

  • comment se déroule l'intervention ?

L'intervention s'effectue sous anesthésie générale et en hospitalisation conventionnelle. Suivant la pathologie pour laquelle le patient consulte, on peut avoir recours à une chirurgie par voie externe dite voie coronale ( cicatrice située dans les cheveux) ou bien par le nez  (voie endonasale) dite DRAF . Une septoplastie peut être réalisée dans le même temps et dans ce cas la pose d'attelle en plastique est nécessaire (pour 7-10 jours retirées en consultation).

  • Que se passe -t'il après l'intervention ?

Une consultation de contrôle est prévue 7-10 jours après l'intervention, une ablation des attelles s'effectuera lors de cette dernière si un geste sur la cloison nasale a été réalisé. Un lavage des fosses nasales avec corticoïdes locaux est prévu pour une durée minimale de 15 jours. Un arrêt de travail de cette même période est nécessaire car un repos s'impose devant le risque de saignement post-opératoire (en cas d'activité risque de montée tensionnelle favorisant le saignement). Il est important de ne pas voyager dans les 3 semaines suivant l'intervention.

Vous trouverez en cliquant ici la fiche informative de notre société savante concernant cette chirurgie par voie endoscopique

Vous trouverez en cliquant ici la fiche informative de notre société savante concernant cette chirurgie par voie externe.