© 2016 - Service de Chirurgie de la face, du cou et O.R.L. René Dubos - Pontoise

SURDITÉ DE L'ENFANT

  • Qu’est-ce qu’une otite ?

Il existe deux types d’otites à ne pas confondre. L’otite moyenne aiguë et l’otite séreuse. L’otite moyenne aigue est une otite infectée avec épanchement de pus derrière le tympan. Elle est de cause bactérienne la plupart du temps et nécessite donc une antibiothérapie. L’épanchement derrière le tympan après une otite peut se résorber lentement jusqu’à 4 semaines après la guérison. Si l’enfant enchaine plusieurs otites à intervalle rapproché, l’audition peut alors être diminuée pendant une longue période et l’accumulation d’antibiothérapies peut sélectionner des germes résistants.

 

L’otite séreuse se définit par la présence « d’eau » derrière le tympan. Il ne s’agit pas d’une infection. La plupart des enfants présentent cette otite séreuse. Elle est due à l’anatomie particulière de la face chez l’enfant et la présence des végétations. L’otite séreuse disparait naturellement vers l’âge de 5-6 ans. La conséquence possible concerne l’audition. En effet le tympan vibrant moins bien du fait du liquide à son contact, l’audition peut être diminuée. Cette otite séreuse peut évoluer vers une otite chronique menant vers une poche de rétraction qui elle même peut se perforée ou bien se majorée. Chacune de ces formes chroniques peuvent évoluer vers une forme dangereuse appelée choléstéatome. Pour ces différentes formes veuillez consulter le chapitre pathologie de l'oreille en cliquant ici

 

Dans les 2 types d’otite, si l’audition est diminuée, l’enfant parlera fort, fera répéter, ne comprendra pas ce qu’on lui dit. Il pourra y avoir un retard de langage ou des troubles de la prononciation ou bien des difficultés scolaires.

 

  • Que faire en cas d’otite moyenne aigue ?

Le traitement est l’antibiothérapie. En cas d’otites à répétition, il est indiqué de proposer des aérateurs trans-tympaniques (« yoyos »). Une adénoïdectomie (ablation des végétations) sera toujours associée pour une efficacité optimale des « yoyos ».

 

  • Que faire en cas d’otite séreuse ?

On ne donnera aucun traitement si elle n’engendre aucune conséquence. En cas de difficulté scolaire, de trouble de la prononciation, de retard de langage ou de doute sur l’audition par les parents ou l’école, un test de l’audition sera effectué. En cas de surdité de plus de 30 dB, un traitement médical est donné et un contrôle de l’audition au bout de 2 mois est effectué. Si l’audition est toujours supérieure à 30 dB, il est indiqué de poser des aérateurs trans-tympaniques (« yoyos »).

 

  • Qu’est-ce que les « yoyos » ?

Il s’agit d’un « tube » qui est mis à travers le tympan. Ils ont pour but d’aérer l’oreille moyenne afin de résorber le liquide derrière le tympan et ainsi permettre de retrouver une audition normale. Leur effet peut n’apparaître qu’au bout de 1 à 2 mois. L’aération de l’oreille moyenne et l’ablation des végétations permettent d’éviter de nouvelles otites moyennes aigues, même après l’ablation des « yoyos ».

 

il s'agit d'un yoyo ou Shepard mis sur un tympan droit pour une otite séreuse

  • Comment se passe la pose d’aérateurs trans-tympaniques (« yoyos ») ?

Il s’agit d’une chirurgie sous anesthésie générale. Il y a donc une consultation d’anesthésie qui est faite au moins 48h avant l’intervention. L’enfant est endormi d’abord au masque puis une perfusion est posée. Il ne ressent donc aucune douleur. La pose de « yoyos », anesthésie comprise, dure 30 minutes. Si l’ablation des végétations est effectuée en même temps, une intubation orotrachéale est faite. Sinon, l’anesthésie générale s’effectue seulement au masque.

 

  • De combien de temps est l’hospitalisation ?

Il s'agit d'une chirurgie ambulatoire, c’est-à-dire que l'enfant ne dort aucune nuit à l'hôpital.

 

  • Quels sont les risques de la pose de « yoyos » ?

Il peut y avoir des infections sur les aérateurs qui sont sans conséquence et guérissent rapidement avec un traitement antibiotique local. Après l’ablation des aérateurs, le tympan se referme généralement en 1 à 2 semaines. Parfois, le tympan se referme dans l’année suivant l’ablation de l’aérateur. Dans de très rares cas, il ne se referme pas naturellement et une greffe de tympan doit être effectuée. Cette greffe sera effectuée vers l’âge de 8 ans quand le risque d’otites séreuses est fini.

Les autres risques sont énumérés dans la fiche du Collège National Français des Chirurgiens ORL et cervico-faciaux (téléchargeable ici).

  • Combien de temps garde-t-on les « yoyos » ?

Selon le type de « yoyos », l’enfant les gardera de 6 mois à 2 ans. Soit ils s’expulseront naturellement, soit ils seront retirés en consultation.

 

  • Quels sont les traitements de sortie ?

  1. Il ne faut pas mettre d’eau dans l’oreille pendant 10 jours. Passé 10 jours, l’enfant peut vivre normalement sans contrainte vis-à-vis de l’eau.

  2. Des gouttes antibiotiques sont à mettre matin et soir pendant 10 jours dans les deux oreilles.

  3. Des antalgiques de palier I sont donnés en si besoin pendant 5 jours.

  4. L’enfant peut retourner à l’école ou à la crèche dès le lendemain de l’intervention.

  5. Un contrôle de l’audition sera effectué 2 mois après l’intervention.

 

Un rendez-vous est donné à 7 jours puis à deux mois après l’intervention (pour le test de l’audition).