© 2016 - Service de Chirurgie de la face, du cou et O.R.L. René Dubos - Pontoise

RHINOPLASTIE 

  • A qui s'adresse cette chirurgie ? 

La rhinoplastie est l’une des interventions qui change le plus la vie des patients. Cette intervention permet de corriger une bosse trop importante, une pointe globuleuse, un nez « trop grand » ou au contraire trop plat, des narines gênantes. Elle permet également de corriger des déformations acquises (post-traumatique). Cette intervention peut être combinée avec une prise en charge des déformations associées de la cloison nasale (septoplastie) responsable d’éventuels troubles respiratoires.

  • Y aura-t'il une cicatrice ? Comment se déroule la chirurgie ?

Il n’existe en général aucune cicatrice visible après l’opération (voie d’abord endonasale). Parfois une cicatrice très fine sur la columelle (partie inférieure du nez) peut être nécessaire pour le chirurgien afin de corriger des déformations nasales complexes (antécédent de traumatisme nasal important ou de rhinoplastie préalable). Cette chirurgie se fait en général en ambulatoire (sortie le soir même de l'intervention), sauf cas particulier nécessitant une hospitalisation traditionnelle. 

Lors de la consultation avec votre chirurgien , il établiera une fiche de simulation téléchargeable ici. 

  • Que se passe-t'il après l'intervention? 

Un plâtre nasal est réalisé en fin d’intervention, à garder 10 jours environ, afin de stabiliser les corrections apportées au niveau du nez. Il sera retiré simplement en consultation de contrôle à 10 jours. Le chirurgien peut y associer des plaques de contention au niveau de la cloison nasale (retirées  lors de cette même consultation), ou un méchage temporaire des fosses nasales. En cas de voies ouvertes (cicatrice au niveau de la peau entre les deux fosses nasales), les fils seront retirés dans le même temps que le plâtre, pour les fils situés dans les narines , ils sont résorbables et ne seront donc retirés.

C’est une intervention en général peu douloureuse, grâce à la prescription systématique de médicaments antalgiques adaptés. L’intensité et la durée des douleurs est cependant très variable selon la nature de l'intervention pratiquée et selon les patients

Il existe quasi constamment après l’opération un œdème (gonflement) avec ecchymose (bleus) au niveau des paupières, d'importance très variable et imprévisible. Ils disparaissent spontanément et complètement en quelques semaines. Un arrêt de travail est prescrit pendant les dix jours post-opératoires. La reprise du sport est au bout de 15 jours sauf pour les sports à ballons ou de contact où un arrêt de 3 mois est nécessaire. 

Il est important que votre chirurgien vous remette une fiche informative avec recueil de consentement que vous devrez lui rendre signé.

Cette fiche est téléchargeable en cliquant sur ici : Vous trouverez ici la fiche informative de notre société savante concernant la chirurgie et ses complications. 
 

  • Ai-je droit à une entente préalable par la sécurité sociale ?

C’est votre chirurgien (et non vous) qui décide si cette procédure peut être appliquée ; il remplira un formulaire que vous compléterez et adresserez au médecin conseil de votre CPAM. Il vous est vivement conseillé de l’apporter vous-même et d’en avoir un reçu, ou de l’adresser en recommandé avec accusé de réception.

En effet si vous n’avez pas de réponse après 15 jours, cette entente préalable est considérée comme accordée, encore faut- il être en mesure de prouver que votre caisse l’a bien reçu. Vous pouvez être convoqué par le médecin conseil. Apportez alors tous les éléments concernant votre nez (radios, scanners, comptes rendus opératoires antérieurs, comptes rendus de consultations, ordonnances).

Les éléments dont tiennent compte les médecins conseil pour accorder la prise en charge sont les troubles fonctionnels respiratoires, les antécédents traumatiques (fractures, traumatismes sportifs), les malformations (comme les séquelles de fentes labiales dites "bec de lièvre"). Les conséquences psychologiques des malformations ne sont que très exceptionnellement prises en compte.

Si votre chirurgien estime que l’intervention est esthétique, il ne doit pas demander d’entente préalable. Celle-ci n’est donc pas un droit accordé au patient, ni une obligation pour le médecin.

Sans entente préalable et en secteur public, le coût de l’intervention est celui d’une journée d’hospitalisation. Un devis vous est obligatoirement fourni par votre chirurgien.

Photo Avant et Après intervention réalisée par Dr K. AL TABAA (A gauche photo préopératoire et à droite résultat à 3 mois après l'intervention)

Dans le cas de cette patiente (photos ci dessus), on affectué une résection de bosse ostéocartilagineuse avec importante modification de la pointe par amélioration de la projection, correction de la pointe tombante. A 3 mois post opératoire, il persiste un oedème du dorsum du fait de l'importante résection. L'aspect gonflé va se corriger après seulement 12 mois ! (le résultat sera le même que celui de la photo en post opératoire immédiat